Une soirée avec le Boss

Samedi 29 juin 2013 le chanteur de rock américain Bruce SPRINGSTEEN s’est produit sur la scène du Stade De France Un retour près de dix ans après sa dernière visite dans l’enceinte de SAINT DENIS

Ouverture des portes prévue à 17h30 pour un concert programmé initialement à 19h. Finalement le public a pu accéder au stade vers 17h car les files d’attente près des portes étaient très étendues. Un petit tour par la boutique officielle où, tee-shirt casquette, programme et autre porte-clés étaient proposés afin de conserver un souvenir de l’évènement. Le temps de trouver sa place en tribune et qui voit-on débouler sur scène ? oui le seul et l’unique Bruce SPRINGSTEEN venu saluer ces fans 😉 Ni une ni deux, il prend sa guitare et nous offre plusieurs titres en solo tels que Growing Up ou Burning Love Il descend même sur la pelouse serrer quelques mains. Aussi vite arrivé, aussi vite reparti mais en tout cas une jolie surprise pour les personnes déjà présentes. Moment particulier qu’a manquer une partie du public, ceux qui arrivent généralement au dernier moment 😉

Pour ce qui est du concert en lui-même, il a débuté vers 19h45 et on a retrouvé Bruce SPRINGSTEEN et le E Street Band en grande forme et toujours aussi généreux. La meilleure preuve étant la durée du spectacle, plus de 3 heures de show quasi ininterrompu. Un savant mélange entre morceaux du dernier album Wrecking Ball et des bons vieux tubes qui ont fait la notoriété du Bruce. Au milieu de tout cela encore d’autres surprises… En effet, l’artiste nous a proposé l’album Born In The USA dans son intégralité du début jusqu’à la fin . Il est également allé chercher des spectatrices pour les faire monter sur scène au moment de Dancing In The Dark . Il est descendu à plusieurs reprises dans le public, a signé des autographes sur les bras de ces fans, allant même jusqu’à se coucher sur scène pour être encore plus proches d’eux 😉 Enfin, il a pris une petite sur ces épaules pour la faire chanter le refrain de la chanson Waitin’ On A Sunny Day Le concert s’est finalement achevé vers 23h avec le morceau Thunder Road :-)

Une chose est évidente lorsque l’on part assister à un concert de Bruce SPRINGSTEEN on sait qu’il y aura une ambiance géniale, un partage sans limites et un moment inoubliable vécu avec un artiste vrai, entier et unique. Normal c’est lui le Boss 😉

Wendy Nazaré, une belle découverte

Il y a quelques temps je suis tombé par hasard sur une chanson qui m’a tout de suite interpellé. Normal le titre était Lisboa 😉 J’ai donc écouté ce duo, car c’était un duo, d’un côté Peps et de l’autre une certaine Wendy Nazaré que je ne connaissais absolument pas. J’ai adoré ce morceau mais ne suis pas aller chercher plus loin à l’époque…

Récemment, cette chanson a de nouveau croisé ma route et elle a attisé ma curiosité. Du coup je suis parti à la recherche de cette jolie voix féminine qui m’était inconnue. Après un petit tour sur le net, je suis finalement tombé sur les deux albums de Wendy Nazaré : Pas de Pareil et A Tire D’Ailes Deux opus que j’ai tout de suite adoré :)
Non seulement ils reflètent une véritable fraicheur, de la bonne humeur mais aussi une réelle envie de partager, et de nous faire voyager à travers les textes et les différentes sonorités produites par tout un tas d’instruments issus d’horizons divers et variés.
Dans le premier album, sorti en 2008, mes morceaux préférés sont Mon Pays , Mais Qui Je Suis ou encore Où Qu’Elle Aille et Amabi Dans le second, sorti en 2012, j’aime plus particulièrement, outre Lisboa bien sûr, les titres Lai Lai Lai Lai Au Goût Eighties Tout Le Long ou Une Fille De Trop
Franchement c’est un vrai coup de coeur et cela fait bien longtemps que je n’en ai pas eu pour un ou une artiste. Voilà pourquoi j’ai eu l’envie de faire ce billet afin de vous faire découvrir une chanteuse pleine de talent qui mérite d’être écoutée et soutenue. Alors n’hésitez surtout pas et laissez-vous tenter :)

Çà se passe aujourd’hui, çà se passe en France la conclusion

Depuis hier en fin d’après-midi l’ascenseur est de nouveau en fonctionnement dans l’immeuble de l’amie dont je vous ai parlé dimanche et les jours qui ont suivi. Enfin, quelqu’un s’est préoccupé de ce qu’il se passait et cela va lui permettre de participer à la formation pour laquelle elle avait déjà versé des arrhes de 110 euros.

Cette petite mise à jour pour remercier toutes les personnes qui ont diffusé mon article, qui ont tenté d’apporter leur aide en transmettant celui-ci et ou qui ont parlé autour d’elles de cette situation intolérable. Merci à toutes et à tous !!

Juste pour terminer je voudrais, malgré tout, dire ma déception de n’avoir lu aucun commentaire de soutien qui aurait sûrement été d’un grand réconfort auprès de cette amie. Je sais que le temps manque souvent mais voilà j’avoue que cela m’a déçu…

Çà se passe aujourd’hui, Çà se passe en France

Depuis plusieurs jours j’essaye de convaincre une amie de rendre public une situation intolérable qu’elle doit vivre et subir car personne ne réagit, personne ne fait ce qu’il est sensé faire. Et au final tout le monde semble se moquer de ce qu’il lui arrive.

Cette amie souffre, ainsi que sa soeur, d’un handicap moteur congénital qui fait qu’elle a besoin de l’aide humaine pour descendre des marches et pour d’autres actes de la vie de tous les jours. . Le seul problème, et il est de taille, c’est que cette personne vit au septième étage d’un immeuble qui en compte dix et qu’elle n’a plus d’ascenseur depuis 23 jours maintenant. Vous me direz mais pourquoi vit-elle dans un ancien logement inadapté au septième étage ? Tout simplement parce que le coût des auxiliaires de vie et du quotidien en général ne sont pas supportables par les simples prestations sociales perçues. Du coup cette amie ne peut faire autrement que de rester dans l’appartement ou résidaient ces parents depuis 1957. Malheureusement, cela ne semble préoccupé personne. Elle ne peut plus sortir de chez elle, les entreprises de livraison refusent de lui apporter eau et nourriture car trop d’étages à monter. En plus, la semaine prochaine elle devait suivre une formation pour laquelle elle a déjà versée 110 euros d’arrhes. Cette dernière lui sera inaccessible car elle est bloquée de façon permanente dans son appartement.

Ceci ne se passe pas dans un pays d’Afrique ou dans un pays sous-développé, non tout cela se passe aujourd’hui et en France. Comment ne peut-on pas avoir honte de connaitre une telle situation et ne rien faire durant plus de trois semaines pour la résoudre ? Comment peut-on laisser des personnes ainsi enfermées chez elles juste parce que leur problème n’est pas prioritaire ? Cette question ne peut être posée qu’à un seul organisme : l’Office Départemental de l’Habitat des Hauts-De-Seine qui apparemment fait bien peu de cas de ce genre de drame inacceptable dans un pays comme le notre.

Merci de diffuser ce billet,de partager cette intolérable situation afin de faire, je l’espère, un peu bouger les choses pour que quelqu’un prenne enfin la mesure de ce qu’il se passe dans un immeuble de Châtillon dans le département des Hauts-De-Seine (92). Vous pouvez également laissez vos commentaires de soutien qui seront bien entendu transmis à cette amie.

Indochine à l’Axone

Vendredi soir le groupe de rock français Indochine s’est produit sur la scène de l’ Axone de Montbéliard Il s’agissait d’une première pour la bande à Nicola Sirkis En effet, les cinq membres actuels d’ Indo n’avaient jamais posé leurs instruments dans la Cité des Princes sans aucun doute du fait de l’absence d’une salle digne de ce nom jusqu’à aujourd’hui.

C’est le duo bisontin Carbone Airways qui a ouvert la soirée en interprétant plusieurs de ces succès Electro. Les deux jeunes, un frère et une soeur, feront d’ailleurs plusieurs dates de la tournée. Une vraie puissance sonore qui réveillerait les morts 😉

A 20h45 le décor, jusque là caché derrière un rideau blanc, est enfin apparu en même temps que le groupe. Comme le nom de la tournée l’indique, il s’agit d’une ville faite de gratte-ciel très sombre et mystérieuse. le Black City Tour était alors lancé à Montbéliard Les morceaux du dernier album, déjà en tête des ventes au bout d’une semaine à peine, se sont enchainés avec notamment le premier single Memoria mais aussi Traffic Girl ou Wuppertal On a senti tout de suite que la soirée allait être forte en émotion et en moments inoubliables comme c’est toujours le cas avec ce groupe incontournable de la scène française depuis près de 30 ans.
En plus de ces nouveautés les grands succès n’ont pas manqué à l’appel. que ce soit J’ai Demandé à La Lune , Tes Yeux Noirs ou Miss Paramount Sans oublier l’un de mes titres préférés Punishment Park assez rarement interprété en live. Bien entendu le concert ne pouvait être parfait sans les tubes légendaires Trois Nuits Par Semaine 3eme Sexe et l’ Aventurier 😉

Cela a vraiment été un immense bonheur de pouvoir retrouver mon groupe français préféré pendant plus de deux heures. J’avais déjà eu la chance de les voir au Stade De France il y a quelques années mais c’est différent cette fois-ci car une première ici dans mon petit coin de Franche Comté Nicola nous a donné rendez-vous une prochaine fois donc j’espère sincèrement qu’il y aura d’autres occasions de les retrouver à Montbéliard En tout cas, c’était un super concert avec une ambiance géniale et de très bons moments de musique passés avec Indochine :)

Laurent Gerra à l’Axone

Vendredi dernier l’humoriste Laurent Gerra s’est produit sur la scène de l’Axone de Montbéliard durant près de deux heures. Autour de lui un orchestre de près de 20 musiciens de grand talent. Il s’agit en fait du Fred Manoukian Big Band dont certains membres le suivent depuis ces débuts. Le spectacle proposé enchaine les imitations d’hommes politiques ou de célébrités diverses et variées, et les hommages réussis aux grandes voix de la chanson française.

Ainsi le maître de cérémonie pour lancer la soirée était Jack Lang, recevant tour à tour les chanteurs tels que Enrico Macias, Francis Cabrel ou Patrick Bruel. Ensuite c’est Michel Drucker qui est venu prendre le relai avec une interview exclusive et inoubliable de Céline Dion. Monsieur Eddy a finalement fait son apparition pour nous parler de cinéma et nous chanter quelques uns de ces succès. Evidemment une partie assez importante du show a été consacré à notre président actuel François Hollande mais on a aussi pu revoir son prédécesseur Nicolas Sarkozy au comptoir d’un bar. N’oublions pas non plus la présence de Patrick Sébastien qui nous a proposé quelques extraits de l’une de ces nouvelles chansons.

En ce qui concerne la partie imitations de chanteurs l’artiste nous a offert toute la palette des voix qu’il interprète à merveille. On a pu ainsi retrouver avec plaisir Henri Salvador, Serge Gainsbourg, Jean Ferrat mais aussi Yves Montantd, Maurice Chevalier, Serge Lama ou Charles Aznavour et de nombreux autres. Bien entendu une partie du spectacle a été animé par son grand ami Johnny Hallyday qui a mis l’ambiance en faisant participé le public à une version hilarante de « La bonne du curé » d’Annie Cordy 😉

Franchement il s’agissait d’une première pour moi et je n’ai vraiment pas été déçu. J’ai passé un très bon moment ou le rire a contaminé l’ensemble de la salle. Même l’artiste avait parfois du mal à se retenir tellement ces répliques étaient drôles. En plus, comparé à certains autres « imitateurs », l’humoriste a réellement un talent et une justesse quelquefois déroutante. A ne surtout pas manquer si vous avez envie de vous détendre et passer une très bonne soirée :)

On a Zlatanisé le PSG

Hier soir, dans le cadre de la 25ème journée de Ligue 1, le FC Sochaux Montbéliard recevait le leader du championnat le Paris Saint Germain Pour la première fois depuis longtemps la rencontre s’est déroulée à guichet fermé. C’est vraiment beau de voir ainsi le Stade Bonal plein à craquer :)

Sur le papier il n’y avait pas photo. D’un côté le club multi millionnaire et ces « stars », de l’autre notre bon vieux club de Sochaux qui lutte pour son maintien en Ligue 1 afin de prolonger son record de longévité au sein de l’élite française. Malgré tout, ceux qui me connaissent le savent, j’ai toujours cru qu’il était possible de créer l’exploit et l’emporter face au PSG de Zlatan et compagnie. Oui le football est sans aucun doute l’un des seuls sport ou tout est possible, ou n’importe qui peut battre n’importe qui sur un match. La preuve nos lionceaux l’ont fait ;)..

Dès l’entame de match les sochaliens ont montré qu’ils étaient là pour se battre et tout faire pour remporter la victoire. Après deux situations chaudes devant le but du gardien parisien Salvatore Sirigu la nouvelle recrue jaune et bleu, Giovanni Sio inscrivait un but en pleine lucarne. Malheureusement il était en position de hors jeu et l’ouverture du score a logiquement été refusée par l’arbitre. Ce même arbitre qui peut après a oublié un pénalty en faveur de notre équipe suite à une main dans la surface de réparation de Clément Chantôme La partie s’est ainsi poursuivi avec des occasions des deux côtés même si les sochaliens devenaient de plus en plus menaçants alors que leurs adversaires ne trouvaient pas de solutions face à une bonne organisation défensive et un pressing permanent.
Malgré tout, ce sont les joueurs de la capitale qui trouvent la faille les premiers sur un corner à la 29ème minute grâce à un coup de tête de leur défenseur brésilien Alex Cet avantage n’a pas duré bien longtemps car très vite les sochaliens sont repartis à l’assaut des buts adverses et ont fini par égaliser grâce à une belle frappe de Sébastien Roudet ramenant ainsi le score à une parité plus conforme aux évènements.
Au début de la seconde période, à la 54ème minute, nouveau coup de tonnerre avec le second but sochaliens inscrit par le nouveau venu Giovanni Sio qui a montré de belles choses pour sa première titularisation de la saison en jaune et bleu. Les lionceaux ont ensuite continuer à attaquer donnant le tournis à la défense parisienne notamment par une frappe sur le poteau de Sébastien Corchia suite à une énième faute près de la surface adverse.
Nouveau rebondissement, lorsqu’on l’attendait le moins, les parisiens égalisent à la 76ème minute sur un but contre son camp du jeune défenseur Jérôme Roussillon Tout le monde commençait alors à regarder le chrono défilé en espérant la fin de la partie. Mais encore une fois nos sochaliens sont repartis à l’attaque comme tout au long de la rencontre.
La délivrance est finalement survenue à quelques minutes du terme du match grâce à un but de Cédric Bakambu suite à une remise judicieuse de son coéquipier Sloan Privat La victoire était toute proche et le coup de sifflet final de l’arbitre n’a fait que mettre un terme à un très bon match dominé et remporté par l’équipe qui a montré le plus d’envie et d’implication.

Pour revoir les buts de la rencontre c’est par ici

Et pour employer l’expression favorite des supporters parisiens hier soir ce sont les sochaliens qui ont Zlatanisé le PSG !! Bravo les lionceaux !!!

Black City Parade de Indochine

Hier est sorti le douzième album studio du groupe français Indochine Cet opus s’intitule Black City Parade et regroupe 13 titres originaux en version standard. Il existe également en version limitée avec 3 titres bonus supplémentaires. Enfin, il existe une version dite spéciale et c’est de celle-ci dont je vais vous parler dans ce billet :)

Comme fan inconditionnel depuis près de trente ans, vous vous imaginez bien mon impatience et mon bonheur lorsque j’ai trouvé un paquet dans la matinée de ce lundi dans ma boîte aux lettres. Oui cela faisait près de trois semaines que j’avais pré commandé mon exemplaire sur internet. Enfin Credit union locations bref, j’ouvre mon carton et je découvre l’objet tant désiré et attendu. 😉 Cet édition spéciale se présente comme un coffret, format 33 Tours pour ceux qui s’en souviennent encore. Une fois le couvercle retiré on découvre tout d’abord un poster et deux Stickers. Ensuite on trouve un premier cd cartonné contenant l’album en version instrumentale, soit 14 morceaux. Un second cd cartonné est en réalité un dvd contenant un extrait du futur documentaire sur la bande à Nicolas Sirkis et l’enregistrement de l’album qui devrait sortir en cours d’année. Une fois ces divers petits cadeaux retirés, on tombe sur une double zone de rangement avec d’un côté le double album studio et son livret et de l’autre un élégant petit carnet noir muni d’un marque page en tissu et d’un élastique pour tenir l’objet fermé. Le double cd contient l’album studio et le cd bonus 3 inédits.

Pour revenir plus en détails au Black City Parade je trouve cet album surprenant à la première écoute mais ensuite, comme souvent avec les disques de Indo on aime de plus en plus à force de l’entendre. Mes premières impressions me font croire qu’il est beaucoup plus global dans le style, les mélodies et les sonorités que certaines des dernières créations du groupe. Je veux dire que l’on y retrouve des sons et des ambiances qui, même si cela reste difficile à décrire, nous font tout de suite penser aux albums des débuts. En même temps, on y garde les thèmes des dix dernières années et l’alternance entre titres très rock et balades très pop. Bref, il me plait de plus en plus ce nouvel album. C’est vraiment un immense bonheur de pouvoir aller assister à la tournée Black City Parade la semaine prochaine à l’ Axone de Montbéliard

Pour terminer, histoire de lancer un petit débat, je dirais que pour l’instant mes trois morceaux préférés sont dans l’ordre « Le fond de l’air est rouge », « Traffic girl » et enfin « Nous demain ». Et vous alors quels sont les chansons qui vous ont le plus emballé dans ce nouvel opus de cet énorme groupe qu’est Indochine ? N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires :)

Kaiken de Jean Christophe Grangé

C’est réellement toujours un immense plaisir de découvrir une nouvelle histoire écrite par Jean-Christophe Grangé car il est l’un de mes auteurs préféré. Je crois avoir lu la plupart de ces romans et je n’ai jamais été déçu par aucun d’entre eux.
Cette fois-ci l’auteur nous emmène avec lui entre la région parisienne et le Japon, d’où est originaire sa femme d’ailleurs. Dans Kaiken on découvre la vie d’un policier tourmenté nommé Olivier Passan traquant un tueur en série impitoyable. Malgré son intuition et la certitude qu’il connait le meurtrier le commandant de police devra faire face aux contraintes de la procédure et aux pressions de sa hiérarchie tout au long de son enquête. Dans le même temps il semble que quelqu’un en veuille à sa famille ou à lui-même. Il est persuadé qu’il s’agit d’une seule et unique personne : le serial killer qu’il poursuit avec acharnement. Après de multiples péripéties, des poursuites et des combats violents, il finira peut être par trouver la réponse à toutes ces questions…
L’histoire débute sur un flagrant délit de deux officiers de la police criminelle dans une banlieue de la région parisienne. Malheureusement tout ne se passe pas comme prévu et ils doivent faire face à de diverses et multiples surprises sur le terrain.
Comme vous vous en doutez déjà j’ai adoré ce livre par la façon dont les évènements sont décrits mais aussi pour son intensité et l’indécision dans laquelle nous plonge l’auteur quant à la résolution de l’affaire quasiment jusqu’au bout du récit. A ne surtout pas manquer pour les fans d’enquêtes policières et d’aventures en territoires inconnus…

Les Talents France Bleu

Le vendredi 23 novembre dernier j’ai eu la chance de pouvoir assister au spectacle des Talents France Bleu sur la scène de l’Axone de Montbéliard Ce concert était également l’occasion de fêter le trentième anniversaire de la radio locale France Bleu Belfort Montbéliard
Le spectacle a duré près de trois heures et a vu défilé les uns après les autres de nombreux artistes venus spécialement pour cet évènement. Les premiers à entrer en scène furent Les Stentors qui nous ont fait visité la France à travers quelques bonnes reprises comme « Les corons », « Une fille de l’est » ou enfin une chanson corse avec la participation exceptionnelle du chanteur du groupe I Muvrini Ensuite sont arrivés les membres du groupe Circus dont les plus célèbres sont Calogero et Stanisla Bonne surprise que ce mini concert ou l’on a retrouvé le talent naturel de Calo a faire vibrer le public tant il transmet d’énergie. A suivi une belle découverte Irma qui nous a proposé son tube « I know » mais aussi une reprise de certains titres des Jacksons Five. Pascal Obispo est venu ensuite prouver encore une fois, s’il le fallait, que ces chansons sont des tubes et que le moindre petit air embrase tout un public dès la première note. Après est arrivé Garou avec plusieurs morceaux enchainés de son dernier album studio. Le final est revenu à Bénabar toujours aussi proche du public avec son air de bon copain. D’ailleurs il a été le seul à présenter ces musiciens à plusieurs reprises.
En résumé une très bonne soirée, une super ambiance et quelques moments d’humour pour lier tout cela. Malgré tout j’ai deux petites critiques à apporter à ce tableau positif. La première est qu’au moment d’ouvrir les portes les personnes handicapées, avec des béquilles ou enceintes n’ont pas pu accéder en priorité à la salle ce qui a eu pour effet de déclencher des bousculades car la porte du public a malheureusement été ouverte au même moment. Des personnes ayant des difficultés à marcher se sont retrouvées pressées par la foule et le pire aurait pu se produire à cause de ce manque d’organisation. En général, pour les concerts, les personnes handicapées accèdent avant le reste du public à la salle ce qui évite le stress et le risque de chute.
Ma seconde critique est dirigée à l’encontre du chanteur Garou que j’ai trouvé beaucoup plus en tournée de promo pour son nouvel album qu’en participant à une fête comme les autres artistes l’ont montré tout au long de la soirée. J’avoue avoir été déçu par cette façon de faire. Enfin il s’agit d’une opinion personnelle mais je ne pense pas avoir été le seul à ressentir cela.

Merci à France Bleu pour cette bonne soirée :)